Rennes - Budapest : canaux en vélo

      Par la force de nos mollets, nous effectuerons 3000 km de Rennes à Budapest. Nous avons divisé le trajet en cinq étapes délimitées par les villes où se trouvent les IFSI que nous allons rencontrer. Nous projetons d’y rester quelques jours afin de faire des stages d’observation et tisser des liens avec nos confrères ESI chez lesquels nous pourrons être amené à dormir.


    Entre ces villes étapes nous aurons un objectif de km journalier à réaliser. Ceux-ci seront modulables afin de rester ouvert aux rencontres et à l’inconnue. En fin de journée, nous chercherons un lieu où dormir, que ce soit chez l’habitant, sur des terrains mis à disposition ou à la belle étoile. Dans les lieux traversés, nous prendrons le temps de présenter l’association que nous parrainons ainsi que notre démarche.


    Régulièrement, nous aurons le plaisir de publier des articles concernant nos journées, nos rencontres, nos péripéties et d’échanger avec les personnes qui nous suivent.




L'origine du projet

     Le projet initial était un moyen de rassembler des personnes ayant envie de s’investir, de mettre à profit leurs parcours, leurs compétences, leurs désirs et leurs idéaux au service des autres.  Un projet humanitaire semblait tout destiné à répondre à ces critères.

 

     Les objectifs n’étaient pas strictement définis et le projet restait ouvert à tous. L’idée de parcourir l’ Europe en vélo est cependant restée notre fil conducteur car c’est un moyen accessible qui permet de parcourir des kilomètres à vitesse humaine. En effet, ce moyen de transport économique nous garantit d’aller à la rencontre de l’autre. 

 

     Nous avons choisi un trajet déjà définit, l’eurovélo 6. Cette piste cyclable longeant les fleuves et les canaux nous offre une sécurité notable pour un groupe de la taille du notre. De plus, il passe par des pays leaders des soins infirmiers et nous fait découvrir des pays voisins mais pourtant inconnus.

 

     Apprenant que notre établissement cherche à lancer les démarches pour s’affilier à ERASMUS, nous souhaitons les aider à notre échelle en allant créer des contacts avec d’autres IFSI européens. Pour que le projet réponde totalement à nos attentes nous souhaitons également faire bénéficier cette aventure à une associations locale en lien avec les enfants hospitalisés.

 

 

Le fait de réaliser ce projet en équipe a permit de passer d’une multitude d’idées individuelles à une seule collective : Rennes - Budapest : canaux en vélo


Les objectifs

Le projet présente 5 objectifs :

 

 - Parrainer une association en lien avec le sanitaire et social

     Dans cet objectif nous souhaitons parrainer une association en lien avec les enfants hospitalisés. Les personnes qui nous suivront à distance  ainsi que celles rencontrées sur le trajet pourront nous acheter des kilomètres symboliques. Nous verserons l’intégralité des dons à cette association. 

     Nous contribuerons également au réseau associatif en France en créant des partenariats avec des associations locales qui pourraient nous aider dans la réalisation de notre projet. 

  

- Créer des contacts avec les Instituts de formation en soins infirmiers européens

     Ce projet a également une dimension reliée à notre champ d’étude. Notre expédition nous permettra de créer des contacts avec des Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) européens utiles pour nous et les futures générations d’étudiants. Nous aurons l’occasion de découvrir différentes prises en soins en effectuant des stages d’observations dans les centres de formation ou dans les hôpitaux locaux.

 

 - Aller à la rencontre d’autrui

     Par la diversité des échanges avec les habitants de chaque pays traversés, nous apprendrons de nouvelles façons de vivre et de voir le monde. Par la découverte de nouveaux pays et de différentes cultures, nous effleurerons diverses facettes de l’humanité et nous expérimenterons une nouvelle forme de socialisation. Nous irons à la rencontre de populations, peu ou mal connues, parfois stigmatisées par notre société, et ce malgré la barrière de la langue.

 

 - Création de supports

     Il ne nous semblait cependant pas concevable de réaliser ce projet sans créer de supports retour pour témoigner de notre vécu. Nous veillerons à la diffusion de vidéos, photos et écrits via notre site internet et notre page Facebook, afin de sensibiliser nos collègues et les personnes qui nous suivent.

 

 - Apprendre à monter un projet

     Enfin, de façon plus personnelle, nous avons le plaisir d’entreprendre ce projet, de nous dépasser en réalisant des choses qui nous semblaient insurmontables. Cette démarche, motivée par la prise de contacts et la curiosité, nous pousse à nous intéresser à nos voisins dans leurs différences et leur singularité. Ce projet, monté dans sa totalité et mené à bien nous permettra d’acquérir une expérience personnelle et professionnelle indispensable à notre future pratique.


Les bénéficiaires

     L’association que l’on parrainera aura une retombé économique et médiatique qui sera bénéfique aux enfants hospitalisés.

 

      Notre IFSI aura en sa possession les contacts que nous auront créé et pourra les mettre à profit lors de sa démarche d’affiliation à ERASMUS. De ce fait, les futurs étudiants, par le biais de ces échanges culturels, pourront apprendre des techniques de soins de nos voisins.

 

     Les partenaires bénéficieront d’une retombé médiatique de part les moyens de communications mis en place. Qu’ils soient entreprises privées ou associations diverses, nous leur proposons une collaboration personnalisée  bénéfique pour leur secteur d’activité.

 

     Nos futurs patients de part l’expérience acquise durant ce projet, qu’elle soit organisationnelle, relationnelle ou professionnelle pourront profiter d’une meilleure prise en charge.

 

 


Les participants

Romain CONESA

Gabrielle FORTIN

Noémie SABLE

Cédric LERAY

Maël CARON

Rose NAGELS

Pauline DUFOUR

Nicolas GONZALEZ

Maëlla BAILBLED